La mémoire

En psychologie, la mémoire est la faculté de l’esprit d’enregistrer, conserver et rappeler les expériences passées. 

La mémoire sensitive « fait ressentir dans le présent l’émotion ressentie dans le passé, identique et aussi intense » nous expliquent J-Y et M Tadié (1999, p.189). Pour eux, cette réminiscence s’effectue en deux temps. Il y a une impression, suivie d’une matérialité du fait passé, support de la sensation.10481618_252720694918249_2660347061050113319_n

Tous les sens font appel à la mémoire sensitive pour nous permettre de reconnaître la source de la stimulation sensorielle. Le corps est un système d’enregistrement sensori-moteur grâce à l’imprégnation, la répétition, les associations, les émotions.  Ainsi, l’odorat, le sens le plus archaïque, est intimement lié au système limbique. Le système limbique traite les informations mnésiques, affectives, motivationnelles (attirance, appétit, satisfaction) et olfactives. La stimulation sensorielle peut susciter des réactions émotionnelles et favoriser l’émergence de souvenirs chez la personne. La kinesthésie réactive la mémoire procédurale : cela peut aider la personne à s’imprégner de la sensation présente.

10443457_251514261705559_1070554378607831251_n

En zoothérapie, chaque séance est une expérience dont peut s’imprégner la personne. Du lien peut se créer de jour en jour, il s’agit pour nous de faire preuve d’inventivité afin de personnaliser les actions aux capacités et aux affinités de chacun.

Une personne, enfant ou adulte, peut se lier à un animal particulier. L’équipe institutionnel peut impliquer cette relation dans le quotidien de la personne. Si elle est réticente, voir opposante au moment de la toilette, pourquoi ne pas évoquer la dernière séance avec l’animal, s’appuyer sur une photo… Les réactions sont souvent surprenantes!

Une personne ayant travaillée en   ferme peut retrouver des gestes oubliés par le temps, et un travail plus global peut alors se mettre en place.027

Nombreux seraient les exemples à donner! A chacun de développer sa créativité et de s’adapter à ce que montrent les personnes.