La zoothérapie et la psychomotricité

La zoothérapie et la psychomotricité partage des valeurs et une vision commune de la prise en soin des personnes. Les objectifs de prise en charge peuvent être commun et la médiation animale est une approche par lequel le psychomotricien peut atteindre ses objectifs, au même titre que des médiations telles que les arts plastiques, le jardinage ou la cuisine.

Ainsi la zoothérapie peut amener l’enfant à travailler sur sa posture, son équilibre, sa motricité fine et son tonus, pour ensuite améliorer ses compétences graphiques. La personne âgée va pouvoir faire appel à ses capacités cognitives pour raconter ses expériences avec les animaux, verbaliser ses sensations au contact de l’animal ou interagir verbalement et corporellement avec lui de manière adaptée.

 20140512_112440

Exemple de prise en soin en psychomotricité avec la médiation animale :

Stimulation de la motricité : La personne âgée fait appel à ses compétences cognitives pour construire un parcours psychomoteur : elle devra ainsi se repérer dans l’espace en organisant le parcours avec un début, une succession d’étapes et une fin, elle devra réaliser le parcours en indiquant au chien par où il doit passer ou encore avoir une posture droite afin de maintenir un oiseau sur son épaule ou sur sa tête.